Daito Ryu - Takeda Kamon

Informations

Toma Radev
Tel. 819-319-9684
Contactez Toma Sensei

Horaires

Daito-ryu
333 Boulevard de la Cité des Jeunes
Gatineau, QC J8Z 2M3, Canada
CEGEP de l'Outaouais, salle de judo
Mardi 19:30

Liens

Quartier Général
Japon

Historique du Daito-Ryu

Fondation

La Daïto ryu est une des plus ancienne école de Ju-Jutsu du Japon.Elle remonte vers 1100, son fondateur serait SHINRA SABURO MINAMOTO NO YOSHIMITSU (1056-1127). On peut avoir beaucoup d’informations sur la lignée et les différents protagonistes de la transmission du Daïto ryu, mais peu ou pas d’information sur les techniques enseignées. La raison en est simple si l’on consulte son histoire.

La Daïto ryu est liée au fameux clan TAKEDA. Le clan TAKEDA c’est efforcé tout au long de son histoire d’enseigner secrètement aux seuls membres du clan ses techniques de combats de Bu-Jutsu. YOSHIMITSU, fondateur selon la tradition et excellent sumotori avait comme demeure le château Saburo Daïto dans la préfecture de Shiga, d’où le nom de la ryu.

YOSHIKYIO, l’un de ses descendants s’établit dans le village nommé TAKEDA, fut adopté par le clan et enseigna les techniques de Ju-Jutsu de ses ancêtres. Enrichi de cet apport le clan TAKEDA continua son ascension tant historique que martiale.Toute gloire à une fin et le clan TAKEDA fut contraint de s’enfuir après l’élimination de son armée et de ses principaux dirigeants.De ce clan décimé il resta TAKEDA KUNITSUGU (neveu de TAKEDA SHINGEN) qui trouva refuge chez le daimyo MORIUJI ASHINA chef du clan de AIZU.Par reconnaissance TAKEDA KUNITSUGU accepta d’enseigner les techniques du clan TAKEDA (Aiki in ho yo) à son hôte ainsi qu’à ses hauts dignitaires.

C’est ainsi que les techniques secrètes du Aiki in ho yo furent enseignées au clan d’ AIZU. Plus tard HOSHINA MASAMORI chef du clan d’AIZU modifia les techniques secrètes d' Aiki in ho yo et les nomma techniques de l’Oshiki uchi (défense de la cour).De plus il exigea que seule la famille SAIGO avait le droit d’enseigner ses techniques couplées à l’enseignement de l’école de Ken Hono Ha Itto ryu.

On pouvait alors compter une multitude de dojo privés qui entraînaient les bushi du clan d'AIZU soit 22 écoles Ken-Jutsu , 16 écoles de Ju-Jutsu , 16 écoles d'armes à feu , 14 écoles de sabre (Iai-Jutsu et Batto-Jutsu), 7 écoles de tir à l'arc ( Kyu-Jutsu ), 4 écoles de lance et une école de hallebarde ( So-Jutsu et Naginata-Jutsu ).

L’Histoire sourit une nouvelle fois au clan TAKEDA lorsque le Shogunat demanda au clan d’AIZU de former personnellement la garde rapprochée du Shogun. C’est grâce à TAKEDA SOEMON (1758-1853) prêtre shinto, que ces techniques nous sont parvenues. Il enseigna l’ensemble des techniques secrètes à son fils TAKEDA SOKICHI ainsi qu’à SAIGO TANOMO du clan d’AIZU.

SAIGO TANOMO soutenu le Shogunat des TOKUGAWA contre l’empereur et fut défait à la bataille de Shirakawaguchi, en 1868. Déchu et privé de descendance directe il nomma deux successeurs dignes d'enseigner l’art de son clan. Ce fut TAKEDA SOKAKU (1860-1943) et SHIDA SHIRO (1866-1922).

TAKEDA SOKAKU qui en plus de l’enseignement de son père TAKEDA SOKICHI acquit d’autres enseignements avec armes comme le Jiki Shinkage ryu et l'Hozoin ryu. Il nomma son école DAÏTO AIKI JU-JUSTU et à la demande de SAIGO TANOMO ouvrit l’enseignement du DAÏTO AIKI JU-JUSTU à d’autres personnes en dehors du clan.

  © 2008